Le sinus lift mini invasif par SinusJet.

A la mâchoire supérieure en arrière sur la zone des molaires, quand on a perdu ses dents l'os disparaît assez rapidement et il n'y a plus assez d'os pour poser des implants. Pour refaire de l'os on réalise un sinus lift. C'est à dire qu'on met une greffe dans les sinus. 

Dans l'image d'ici à côté, on remarque que l'os a fondu. A droite il n'y a plus assez d'os pour mettre des implants. Il faut greffer/

sinus_lift.gif
Nous privilégions la chirurgie mini invasive. Moins douloureuse.
Pour réduire les douleurs post-opératoires  nous réalisons l'intralift par SinusJet qui a l'avantage d'être nettement moins invasif, donne moins de gonflements  et nécessite moins d'antidouleurs après l'intervention. 
L'avantage du sinus lift par SinusJet, est qu'il permet de faire le sinus lift et de placer l'implant en mêê temps quand c'est possible. Donc on a une seule intervention au lieu de deux par les techniques classiques.
4. On passe le dernier 
foret de la séquence
2. Percement sinus
sans traverser la 
membrane en rouge
On fait un Valsalva
pour vérifier
3. Pose de la greffe 
OssLift inventée 
pour le SinusJet 
Pas d'os bovin
100 % minéral
1. Trépanation de la crête
par SinusJet
5. Encore un peu d'OssLift
6. Implant en place
Système compatible 
Avec toutes les marques d'implants
7.   6 à 9 mois plus tard
on met la couronne.
L'Osslift est remplacé par 
de l'os nouveau du patient.

Technique classique de sinus lift

sinus lift lateral.jpg
La perte des dents dans la zone des prémolaires et molaires supérieures provoque généralement une perte rapide de l'os de la mâchoire, et quelques mois seulement après les extractions, on ne sait pas placer d'implants, car il n'y a plus assez d'os.
Pour reconstruire on utilise la voie latérale comme ici. On peut rarement poser l'implant et la greffe en même temps. Et une opération en plus, une !
La voie latérale est très invasive et pénible pour le patient (image ci-contre). 
Le SinusJet permet de se passer de cette voie archaïque.